Tuesday, February 12, 2013

Mon immersion linguistique au Canada.

Je fais un petit break, l'histoire d'un article, du monde de la beauté. Comme vous avez certainement pu le remarquer si vous lisez, voir même survolez mon blog, j'écris depuis le début en anglais. Non, je ne suis pas anglophone, ni bilingue (c'est mon but ceci-dit) mais j'ai juste toujours eu une passion pour la langue anglaise. Il y a quelque chose dans la façon de s'exprimer en anglais, ce petit je ne sais quoi qui me passionne. Il faut dire que déjà avant d'avoir eu mes premiers cours d'anglais je faisais semblant de parler "anglais" lors de mes "reunions" toute seule en "tapant" sur l'ordi de mon père. Puis j'ai commencé à tenir un carnet pour y écrire chaque nouveau mot que j'entendais en anglais et que je ne connaissais pas. Révélation lors de mon premier cours d'anglais (3ème humanité) lorsque la prof nous a sorti dans un anglais hyper classe "english is easy". J'ai toujours eu des bonnes notes en anglais, contrairement au néérlandais (hum hum), car j'ai toujours eu une soif d'apprendre cette langue (c'est fou la vie). A force de regarder des séries et moultes films en anglais sous-titrés en anglais (of course) et d'être dégoûtée à vie des biens piètres "versions françaises" j'ai développé mon vocabulaire mais il me manquait de la pratique à l'oral.Avec qui discuter? Car pratiquer oralement la langue et LE moyen ultime pour vraiment apprendre et retenir une langue. Je suis donc partie 6 mois à Toronto, Ontario/Canada afin de m'imbiber de cette langue si glam et attirante! Ce fut sans aucun doute, la meilleure expérience de ma vie (merci papa, merci maman). Enrichissante et certes un peu effrayante au début. Pourquoi Toronto? Je voulais à tout prix éviter une ville trop touristique avec un trop plein de frenchy (pour ne pas citer Miami ou New York) et Londres me semblait trop "près"de ma bonne vieille Belgique. Un peu d'exotisme n'était pas de refus après de longues années passées à l'école.  Je suis partie avec un organisme qui se chargeait de nous trouver une famille, le ticket et l'école car je me sentais un peu trop jeune pour partir "toute seule" et je me suis retrouvée à 19 ans dans une famille d'accueil que je ne connaissais pas du tout ainsi qu'une école de langue avec des étudiants du monde entier. Je suis partie début du mois de septembre direction Toronto avec une escale à New York (je vous dit pas l'ambiance dans l'avion quand on survole New York en arrivant, tu te sens plus, ca y est t'es aux USA!)  Je n'oublierais jamais la première fois ou je suis arrivée à l'aéroport JFK, puis à Toronto le premier matin en train de chercher mon école. Ce sentiment tellement excitant de nouvelle vie palpitante qui commence m'a laissé un souvenir impérissable. Ma famille d'accueil avait une petite maisonnette bien propre  dans un quartier pas trop loin du centre ville. C'était assez plaisant de prendre le métro tous les jours et de savourer LE CALME, LA PROPRETE. Et oui, c'est super impoli de parler fort dans le métro canadien. Tout le monde lit ou écoute de la musique. Pas de vieux schnok puant qui crie au téléphone, bonheur. C'est toujours un peu dur de s'accommoder à une nouvelle vie de famille mais on s'y fait. Ma "canadian mom" était un peu cougar sur les bords mais sympa et sa fille aînée, une ado en pleine puberté, et moi on est devenue assez proche lors de mon séjour car on parlait tout le temps ensemble. Sur la durée de mon séjour, c'est elle qui à du m'apprendre le plus en anglais! Par moment c'est dur d'être loin de chez toi mais tu te fait vite submergé par la vie là-bas et tu y prend surtout très très très vite goût. Au début je n'arrivais pas à faire une phrase complète, c'était horrible ("I...heu...would like...heu....the....merde comment on dit encore...ah yes bed sheets!!) et puis petit à petit tu prends des automatismes (oh wow, that's so amayyyyzing) tu commences à parler assez correctement et tu parviens enfin à te faire comprendre. Quelques mois plus tard tu commences déjà à prendre l'accent canadien (it's really cold, EH) et à utiliser des mots über cool que personne ne va comprendre à ton retour (awkward!). Quand tu reviens, 6 mois plus tard, c'est le choc, tu as du mal à trouver des mots en français (et tu te la racontes un peu genre...how do say that again?.) 

Toronto était une ville vraiment géniale. Immense et multiculturelle à mort, je n'ai même pas eu le temps de tout visiter. En plus, stratégiquement parlant, Toronto (TO pour les intimes) est super bien située (1h de NY, 1h30 de Montréal) donc j'ai pu visiter deux des villes les plus jeunes et dynamiques du monde en même temps ce qui ne fut pas désagréable (best thing ever). La culture canadienne est fort différente de la nôtre. Super friendly, avec une forte influence américaine tout en gardant une touche européenne, ce qui m'a le plus frappé : ils sont amateurs des hugs. Après faire la bise à tout le monde le matin, cette habitude tellement européenne, te paraît encore plus inutile. Rien de tel qu'un hug suivit d'un "Hey! Hey guys! Hi! Goodmorning, oh my god I love your dress, so cute!" avec ton Starbucks en main of course. Ces 6 mois sont passés tellement vite, je n'arrive pas à croire que cela va faire 5 ANS que je suis partie. J'ai rencontré un tas de gens inoubliables du monde entier, je m'en suis prise pleins les yeux. La vie à Toronto c'est très influencé US. J'ai pris quelques beaucoup de kilos grâce à mes amis Starbucks, Fast food en tout genre et Bagel au cream cheese mais je suis surtout revenue un peu énormement triste et déçue car la Belgique, pour le coup, m'a semblé un poil petite et ennuyante en comparaison.





Montréal, ou j'ai fêté mes 20 ans :) 



J'ai vite attrapé un toc avec mes mains grâce à mes amies japonaises :) 


Toronto


Eaton centre, le mall très américain à Toronto.
C'était LE centre commercial de mes rêves (City 2 à côté n'est qu'une vaste blague) avec pleins de magasins. C'est la ou j'ai découvert les vernis OPI et surtout MAC! Mac qui est mille fois moins cher là-bas vu que c'est une marque canadienne. 

Le fameux été indien. 



NYC 

C'est très cliché ce que je vais dire mais New York à été un véritable choc pour moi et j'en garde un souvenir impérissable. C'était juste trop bien.


 Halloween se fête en grande pompe là-bas



Hiver rude mais toujours fort ensoleillé. PAS COMME ICI.


Chutes du Niagara 



Toronto en hiver





Je ne dis pas qu'une immersion linguistique va vous rendre bilingue, mais elle va certainement vous aider à vous "débloquer" oralement. Depuis que je suis rentrée, j'ai tout fait pour garder et améliorer mon niveau d'ou la création de ce blog ou j'ai pu allier l'utile à l'agréable. Parler maquillage et améliorer mon anglais. Work it girl! Et voilà ma petite histoire. J'espère pouvoir repartir au Canada très prochainement bien sur! :) 

XO,MARILOU


10 comments:

  1. I had to click on this post because I recognized the first picture, that's pretty much down the street from me. As an Anglophone I can only understand bits of what you wrote but it looks like you had a nice time from your pictures.

    ReplyDelete
    Replies
    1. Ohh! I lived in TO for 6 months about 5 years ago and I'm talking about my experience there :) I had such a good time! x

      Delete
  2. Contente que tu aies apprécié ton expérience! J'ai fait une immersion pendant un mois à Victoria, CB, mais je n'ai pas autant aimé que toi, mais bon, je suis très d'accord que ça "débloque", comme tu dis, le parlé oral! J,ai bien aimé que ce programme soit axé sur l'oral justement, car c'est sûrement la partie la plus difficile lorsqu'on apprend une nouvelle langue, surtout que souvent, on n'a pas vraiment l'occasion de pratiquer.

    ReplyDelete
  3. Belle expérience, ça donne envie!

    ReplyDelete
  4. Bonjour Marylou! j'ai quelques petites questions auxquelles, j'espère, tu pourras répondre au sujet de ton experience..!
    Dans quelle école es-tu partie ?
    Es tu partie avec un organisme ?
    Merci d'avance :-)
    Belle journée à toi !
    Yane-Gaëlle

    ReplyDelete
    Replies
    1. Bonjour Yane-Gaëlle!
      J'ai suivi mes cours à l'école Quest Languages Studies dans le centre de Toronto et je suis partie avec Langues Vivantes :-)
      Belle journée!

      Delete
    2. Merci de ta réponse ! :-)

      Delete